samedi, 27 octobre 2012

Découvrir Björk ...

Toute une aventure...!


Bjork+Feat+Antony+Hegarty+Avedon_Bjoerk.jpg

Je devais avoir 9 ou 10 ans la 1ere fois que j'ai entendu la voix de Björk s'échapper de la petite radio noire à antenne de mes parents.


Adolescente, j'écoutais les Spice Girls, puis Alicia Keys ... comme tous les adolescents de l'époque. Tout au long de ces années, j'entendais parler de Bjork. Bjork chante Human Behaviour, Bjork chante Hunter, Bjork fait un film, Bjork remporte le prix d'interprétation féminine au Festival de Cannes, Bjork déambule en robe-cygne. A l'époque, je posais tout juste un regard furtif, quelque peu dégoûté, sur la curieuse bestiole islandaise. 

Oreilles ouvertes à de nouveaux genres, coeur en quête d'originalité: je découvrais par la suite, yeux équarquillés, Camille, Fiona Apple, Regina Spektor, Cali ... puis les Beatles, Simon & Garfunkel, Jacques Brel, Yael Naim, Lou Reed ... Merci les amis!

Mais Bjork, non, je n'osais pas. 

Il y a un mois, je la découvrais par hasard dans le chef-d'oeuvre cinématographique de Lars von Triar Dancer in The Dark. J'ai été touchée, interpelée, choquée même, par la profondeur de l'interprétation de la célèbre 'bachelorette'.

Et voilà qu'hier, au détour d'une insomnie récalcitrante, j'ai tenté l'expérience. J'ai sauté.

Un nouvel univers s'est ouvert à moi. Et il y a de quoi visiter: j'en ai pour six mois (au moins!).



Moi
, heureuse d'avoir tant de choses à découvrir encore.



Les commentaires sont fermés.